Résection apicale

La résection apicale est une procédure dentaire spécialisée par laquelle une des racines d'une dent multiradiculée est extraite. La dent est ensuite stabilisée et pleinement fonctionnelle grâce à une couronne ou une obturation. Les dents multiradiculées les mieux adaptées à une procédure de résection apicale sont les molaires qui se situent dans la zone postérieure de la bouche. Ces grandes dents plates ont deux ou trois racines, dépendant de leurs positions sur la mâchoire supérieure ou inférieure.

L'objectif général de la résection apicale est de préserver d'une extraction dentaire une dent dont la racine est blessée ou malade. La plupart des dentistes conviennent qu'il n'y a pas de meilleure alternative que de conserver une dent saine et naturelle, et la procédure de résection apicale rend ceci possible. Les implants dentaires, les ponts multiples et le remplacement des dents sur mesure peuvent être coûteux et fastidieux. Généralement, la résection apicale et la couronne prothétique nécessaire sont moins coûteuses et peuvent être complétées en 1 à 3 courtes visites.

Quand la résection apicale est-elle nécessaire?

Il est important de noter que la résection apicale ne peut être effectuée que sur une dent en bonne santé. Une extraction sera effectuée si la dent est malade, fortement fracturée ou blessée, même si c'est une dent-clé. Les dents qui sont de bonnes candidates pour la résection apicale ont une surface intacte, un bon soutien osseux, et une gencive saine.

Il y a plusieurs problèmes qui peuvent conduire à une résection apicale, incluant :


  • Dents et racines brisées, fracturées ou blessées
  • Bactéries logées dans les structures radiculaires
  • Perte osseuse sévère localisée en raison d'une parodontite
  • Carie dentaire localisée

En quoi consiste la résection apicale?

Avant d'effectuer la procédure de résection apicale, il est nécessaire d'effectuer un traitement endodontique. L'amputation en soi consiste à sectionner la dent profondément là où se situent les vaisseaux sanguins et les nerfs. Pour cette raison, la pulpe dentaire, ainsi que les vaisseaux et les nerfs doivent être retirés avant la résection des racines. Le traitement endodontique et l'amputation seront effectués sous anesthésie locale.

Durant la procédure de résection apicale, une petite incision sera créée dans la gencive pour bien exposer les racines de la dent affectée. La racine sera sectionnée et séparée de la dent et ensuite retirée. Pour tuer les bactéries résiduelles, toute la zone sera nettoyée avec une solution saline, puis des sutures (points) seront appliquées pour sceller l'incision.

Enfin, une couronne ou une obturation provisoire sera apposée pour protéger la dent. Selon la situation, des analgésiques, des antibiotiques et des rince-bouche médicamenteux antimicrobiens peuvent être prescrits. Les points de suture seront retirés 7 à 10 jours plus tard, et la guérison de la gencive aura eu lieu. Des dispositions pourront être planifiées pour apposer la couronne ou l'obturation permanente.

Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet de la résection apicale, veuillez en discuter avec votre dentiste.