Posté le 19 Octobre 2017

Les Urgences Dentaires et la Prévention

La prévention des traumatismes dentaires est tout aussi importante pour une bonne santé buccodentaire que les visites régulières chez le dentiste et l'hygiène dentaire personnelle, comme le brossage des dents et l'utilisation de la soie dentaire. Or de simples précautions peuvent suffir à prévenir la plupart des traumatismes dentaires courants.

Prévention chez les adultes

Un grand nombre d'urgences dentaires chez les adultes peuvent être évitées en faisant preuve de bon sens. Voici quelques conseils utiles à cette fin:

Évitez de mordiller des objets durs qui peuvent casser les dents, comme la glace, des grains de maïs soufflé ou des bonbons durs.

Utilisez des ciseaux pour couper les rubans et les fils, et non vos dents.

Porter un protecteur buccal durant la pratique d'activités sportives ou récréatives pour réduire les risques de blessures aux dents, aux lèvres, aux joues et à la langue.

Prévention chez les enfants

Les parents ont un grand rôle à jouer dans le maintien de la santé et de l'hygiène des dents de leurs enfants. De bonnes habitudes alimentaires et une bonne hygiène buccodentaire quotidienne aident à prévenir les caries. Voici quelques conseils pour prévenir les traumatismes dentaires:

En voiture, utilisez toujours les sièges d'auto pour bébé et veillez à bien ajuster la ceinture de sécurité si l'enfant est plus âgé.

Les bébés mâchouillent tout ce qui leur tombe sous la main. Gardez hors de leur portée tout objet dur qui pourrait briser leurs dents.

Les enfants tombent souvent lorsqu'ils font leur premiers pas. Observez votre enfant pour vérifier si des dents sont manquantes, cassées, fissurées ou branlantes, et amenez-le chez le dentiste si vous observez l'un ou l'autre de ces signes.

Si votre enfant pratique des sports, renseignez-vous auprès du dentiste sur un protège-dents ou un protecteur buccal qui aiderait à prévenir les traumatismes dentaires. Le protecteur buccal sert également de coussin amortisseur, pour prévenir les fractures de la mâchoire, les traumatismes cervicaux et les commotions. Si vous encouragez votre enfant à porter un protecteur buccal, cela deviendra pour lui une habitude de sécurité, comme le port de la ceinture de sécurité en voiture ou d'un casque en vélo.

Renseignements supplémentaires sur les protecteurs buccaux

Il existe 3 types fondamentaux de protecteurs buccaux. Votre dentiste pourra vous expliquer les différences entre les coûts et le degré de confort de chacun, et vous renseigner sur le degré de protection que chacun peut vous procurer, à vous ou à votre enfant.

Le protecteur buccal de série est peu coûteux; il s'agit d'un modèle préfabriqué et prêt à porter. Ces appareils peuvent toutefois être volumineux et gêner la respiration et la parole.

Le protecteur buccal «bouillir et mordre» est vendu dans un grand nombre de magasins d'articles sportifs et peut offrir un meilleur ajustement que les modèles de série. En étant ramolli dans l'eau tiède ou chaude (selon les instructions du fabricant), ce type de protecteur peut plus facilement prendre la forme de votre bouche.

Le protecteur buccal sur mesure est fabriqué spécialement pour vous, par votre dentiste. Ces appareils sont plus coûteux que les autres modèles, mais ils offrent un meilleur ajustement. Votre dentiste pourra ainsi fabriquer un protecteur qui s'ajustera parfaitement à votre bouche.

Lorsqu'un accident se produit

Les accidents sont inévitables. Cependant, le fait de savoir ce qu'il faut faire en pareils cas peut faire toute la différence entre la conservation et la perte d'une dent. Si vous ou un membre de votre famille subissez un traumatisme dentaire grave, vous devez obtenir de l'aide sans tarder. Les paragraphes qui suivent décrivent la marche à suivre pour certains des traumatismes dentaires les plus courants.

Dent délogée

Si la dent délogée est une dent permanente (adulte), il se peut que votre dentiste soit en mesure de la réimplanter. Vous devez toutefois agir rapidement. Si la dent est complètement délogée, rincez-la sous l'eau, sans la frotter, et essayer de la remettre en place dans son alvéole. Prenez soin de tenir la dent par la couronne (partie supérieure apparente en bouche) et non par la racine, pour ne pas endommager les ligaments.

Si vous ne pouvez pas remettre la dent en place ou s'il y a un risque que la dent soit avalée, conservez la dent dans un contenant avec du lait froid et apportez-la sur-le-champ à votre dentiste (ou au dentiste le plus proche). Si du sang s'écoule de la cavité, rincez-vous la bouche avec de l'eau. Placer un tampon d'ouate ou une gaze sur la cavité et mordez dedans. La pression ainsi appliquée permettra en principe d'arrêter le saignement. Si vous réussissez à obtenir de l'aide dans les 10 minutes, il y a de bonnes chances que la dent prenne à nouveau racine.

Dent ébréchée ou cassée

Les dents cassées peuvent presque toujours être réparées. Appelez votre dentiste, expliquez-lui ce qui s'est produit et demandez-lui s'il peut vous recevoir immédiatement. Dans la mesure du possible, apportez avec vous les morceaux de la dent qui se sont détachés. S'il sagit d'une petite cassure, le dentiste peut utiliser un matériau d'obturation blanc pour réparer la dent. Si le traumatisme est important, un traitement de canal peut s'avérer nécessaire. La mise en place d'une couronne peut également être nécessaire.

Morsure importante de la langue ou des lèvres

Si la blessure saigne, appliquez une pression sur la plaie avec un linge propre. Si la lèvre est enflée, appliquez de la glace pour réduire l'enflure. Si le saignement persiste, rendez-vous sans tarder au service d'urgence d'un hôpital.

Fracture possible de la mâchoire

Rendez-vous immédiatement chez votre dentiste ou au service d'urgence d'un hôpital. En route, appliquez de la glace sur la mâchoire pour réduire l'enflure.

Objets coincés entre les dents

Essayez de retirer doucement l'objet avec de la soie dentaire. Si vous ne réussissez pas, rendez-vous chez votre dentiste. N'essayez pas de l'enlever avec un instrument pointu ou tranchant, car vous pourriez couper vos gencives ou égratigner la surface de vos dents.

Mal de dent

Le mal de dent est causé par l'irritation de la racine nerveuse d'une dent. L'infection, la carie et les traumatismes dentaires sont, avec la perte d'une dent, les causes les plus fréquentes des maux de dent. Appelez votre dentiste et expliquez-lui les symptômes que vous ressentez en lui demandant un rendez-vous le plus tôt possible. Prenez un analgésique en vente libre qui est efficace pour vous, pour soulager la douleur. Cependant, le médicament ne doit jamais être appliqué directement sur les gencives près d'une dent sensible, car il pourrait brûler le tissu gingival. Mettez de la glace sur la joue, à la hauteur de la dent sensible, mais ne jamais appliquer de coussin chauffant, de bouillotte ou toute autre source de chaleur sur la mâchoire, car la chaleur ne fera qu'aggraver la situation.

Ce texte est tiré de documents produits par l'Association Dentaire Canadienne.

Archives