Posté le 19 Octobre 2017

Considérations Diverses sur les Impants Dentaires

Considérations Diverses sur les Impants Dentaires

Les conséquences reliées à la perte des dents


Perte osseuse graduelle à la mâchoire du bas

La perte osseuse est continue et inévitable. En l'absence des racines dentaires, qui normalement transmettent les forces masticatrices aux cellules osseuses, les mâchoires se résorbent à un rythme de 0.5 à 1 mm par année.


La stabilité des prothèses peut diminuer jusqu'à 85%

lorsque le porteur souffre de résorption osseuse avancée, puisque la perte de surface d'appui des prothèses, à savoir la gencive, diminue d'année en année. Ce phénomène peut placer une personne dans des situations gênantes.


Migraines

Migraines, maux de tête, de cou et d'oreilles causés ou aggravés par l'instabilité des prothèses.


Désordres gastro-intestinaux

Désordres gastro-intestinaux tels que lourdeurs et brûlements d'estomac, constipation et colon irritable, dus à une mauvaise digestion conséquente à la surcharge de travail imposée par une nourriture mal broyée.


Le lien entre l'efficacité de mastication et la santé


Douleurs et ulcérations

Les douleurs et ulcérations causées par des prothèses instables minent le plaisir de bien mastiquer et peuvent couper l'appétit.


La mastication

La perte de force et d'efficacité de mastication chez le porteur de prothèses complètes peut empêcher une consommation suffisante de fruits, légumes, noix et viandes. Cela peut nuire également à l'absorption des fibres, minéraux, vitamines et protéines nécessaires à une bonne santé.


Appauvrissement alimentaire

La consommation accrue de nourriture molle et appauvrie peut conduire à une augmentation des graisses corporelles et du taux de cholestérol sanguin.


Maladies cardio-vasculaires

La déficience nutritionnelle chronique chez les porteurs de prothèses augmente jusqu'à 10% les risques de maladies cardio-vasculaires comme l'hypertension et l'infarctus. Une étude japonaise réalisée en 2001 conclue à une détérioration de la santé générale jusqu'au décès prématuré de six ans chez les porteurs de prothèses.


Détérioration graduelle et inévitable du visage


Jusqu'à 80% de perte osseuse continue au niveau des mâchoires


Vieillissement prématuré et effondrement du visage


Projection du menton vers le nez


Accentuation des rides du front


Renfoncement des lèvres



L'impact social relié au port d'une prothèse instable


Diminution de la qualité de vie


Perte d'estime de soi


Isolement social



* Il se peut que les problèmes ci-haut décrits soient reliés à d'autres causes que la perte des dents et le port d'une prothèse instable.


* Chez certaines personnes la perte des dents n'entraîne aucun problème de santé, de détérioration du visage ou autre effet négatif.


Le consensus et la norme proposés par l'Université McGill: les prothèses sur implants doivent remplacer les dentiers classiques à la mandibule1 !




Depuis mai 2002, la nouvelle norme visant à assurer un remplacement efficace de toutes les dents du bas, n'est plus le dentier classique mais bien une prothèse stabilisée par des implants, avec un minimum de deux. Ainsi, la prothèse sur implants à la mâchoire du bas devient donc la nouvelle norme puisque souvent le dentier classique ne permet pas de rétablir une mastication suffisante pour assurer le maintien d'une bonne santé !


Une importante réflexion




Votre denturologiste est un professionnel de la santé qui vous accompagne sur le chemin de la réflexion qui aura le plus d'impact sur la protection de votre santé et de votre visage pour les prochaines années à venir.


Quoique l'information véhiculée dans ce document illustre clairement la cascade des conséquences néfastes, à la fois sur le visage et sur la santé, qui découlent de la perte des dents et du port prolongé d'un dentier classique à la mâchoire inférieure, c'est le dialogue avec votre dentiste2 qui saura vraiment vous apporter les éléments nécessaires à une décision éclairée3.


Les porteurs de prothèses dentaires seraient en meilleure santé et vivraient plus heureux s'ils préféraient les prothèses sur implants aux dentiers classiques à la mâchoire du bas.


1- Des articles résumant cette nouvelle norme au grand public ont été publiés le 10 juin 2002 dans la Presse, le Soleil, le Journal de Montréal, la Tribune, le Quotidien, et autres journaux.

2- Votre denturologiste est responsable de la fabrication, de la mise en bouche et des ajustements des prothèses assises sur implants. Le chirurgien-dentiste* est responsable de la pose des implants.

3- La pose d'implants comporte des risques qui vous seront clairement exposés lors de votre consultation avec un des denturologistes et un des chirurgiens-dentistes* de la Société d'Implantologie Dentaire. Quoique cela soit très rare, il se peut que vous ne soyez pas un candidat à la pose d'implants. MISE EN GARDE : L'information présentée dans ce document représente l'opinion unanime des chirurgiens-dentistes* de la Société Atelier du Sourire Inc et doit être complétée par un dialogue avec vos professionnels de confiance et par des lectures complémentaires, étant donné que les points de vue diffèrent d'un auteur à l'autre et d'un professionnel à l'autre. 

Archives