Posté le 19 Septembre 2017

Quelques Questions Pour Votre Dentiste

Quels facteurs sont pris en compte pour déterminer le plan de traitement des patients?

Les dentistes aspirent à ce que leurs patients aient la meilleure santé buccodentaire possible. Chaque plan de traitement est unique et établi en fonction de la santé buccodentaire du patient et des besoins particuliers qu'aura diagnostiqués le dentiste. Bon nombre de facteurs entrent en ligne de compte avant que le dentiste ne recommande le traitement indiqué à son patient. Un plan de traitement se fonde sur les préférences du patient, ses antécédents dentaires, son état de santé général et buccodentaire ainsi que sa capacité à maintenir une bonne hygiène dentaire par la suite.

Quelle part occupe la subjectivité dans les soins buccodentaires?

Les dentistes visent la meilleure santé buccodentaire pour leurs patients et, pour cette raison, ils essaient de fonder autant de décisions que possible sur des facteurs objectifs, tels que des données probantes. Les dentistes tiennent aussi compte d'un certain nombre d'éléments subjectifs, y compris les préférences et priorités des patients.

Quels facteurs contribuent aux fluctuations des honoraires d'une province à l'autre ou d'un dentiste à l'autre?

Les dentistes sont d'abord et avant tout des fournisseurs de soins et c'est à ce titre qu'ils exploitent un cabinet et une salle opératoire. Ils doivent en assumer la totalité des frais d'exploitation, y compris le loyer, le salaire du personnel, l'achat de l'équipement et du matériel. De plus, tous les dentistes canadiens doivent suivre des cours de formation professionnelle continue pour conserver leur autorisation à exercer.

La plupart des associations dentaires provinciales publient un barème des honoraires pour guider les dentistes et les assureurs. Or, il incombe à chaque dentiste de fixer ses honoraires en fonction des caractéristiques propres à son cabinet. Vu que les coûts d'exploitation d'un cabinet varient d'une région à l'autre, les honoraires peuvent fluctuer d'une province à l'autre et d'un dentiste à l'autre.

Quelle influence exerce la couverture d'un régime d'assurance sur les soins dentaires?

Le dentiste a le devoir moral de proposer le plan de traitement qui répond le mieux aux besoins du patient. Toutefois, le régime d'assurance aura souvent une grande influence sur le traitement que choisira un patient. Dans un tel cas, le dentiste s'assure que le patient est bien conscient des avantages et des éventuels inconvénients de son choix.

En quoi les nouvelles technologies ont-elles influencé les soins dentaires?

Les nouvelles technologies ont élargi le choix de matériaux, d'équipements et de techniques dentaires. Les dentistes peuvent s'en servir pour fournir à leurs patients des traitements de grande qualité, dont les résultats cliniques sont supérieurs. Du point de vue du patient, ces technologies leur permettent de vivre une expérience efficace, agréable et sans douleur qui donne des résultats fonctionnels et plaisants.

Jusqu'à quel point le concept de médecine dentaire fondée sur des faits est-il répandu au Canada?

Au Canada, à l'instar des autres pays du monde, on reconnaît largement les avantages d'une démarche clinique en médecine dentaire fondée sur des données probantes. Une telle démarche est d'ailleurs solidement ancrée au sein des programmes de formation des facultés canadiennes de médecine dentaire. Les dentistes y apprennent la méthode scientifique, qui comprend la prise de décisions éthiques fondées sur des données probantes ainsi que sur les valeurs et préférences des patients.

Y a-t-il des lignes directrices de pratique clinique pour les dentistes canadiens?

Les dentistes sont formés pour utiliser la méthode scientifique, selon laquelle les décisions cliniques sont fondées sur des données probantes ainsi que sur les valeurs et préférences des patients. De surcroît, les dentistes du Canada adhèrent aux lignes directrices de l'organisme de réglementation de leur province ou territoire. Afin de régir l'exercice de la médecine dentaire, ces organismes fixent des normes pour accéder à la profession, font la promotion de la formation professionnelle continue et exigent l'adhésion à un code de déontologie.

Quelle est la prépondérance de la dentisterie esthétique? À titre de consommateur, comment puis-je déterminer si un traitement dentaire sert simplement à des fins esthétiques ou non?

La définition de l'ADC de la santé buccodentaire est la suivante : « La santé buccodentaire est un état des tissus et des structures associés à l'appareil buccodentaire d'une personne qui contribue à son bien-être physique, mental et social et qui améliore sa qualité de vie, en lui permettant de s'exprimer, de s'alimenter et de socialiser sans douleur, malaise ou gêne. »

Dans le cadre de cette définition, l'aspect social peut être lié à l'apparence des dents d'une personne et à son estime d'elle-même. Souvent, les traitements dentaires comportent un volet esthétique, tel que le remplacement d'une dent manquante. La meilleure façon pour un consommateur de déterminer si un traitement est de nature esthétique ou non consiste à discuter avec le dentiste des effets qu'il aura sur la santé buccodentaire.

Comment vous percevez-vous : comme un fournisseur de soins de santé ou comme un homme ou une femme d'affaires?

Les dentistes sont d'abord et avant tout des fournisseurs de soins. Toutefois, vu que les soins que nous prodiguons ne sont pas couverts par l'État, l'aspect commercial de notre exercice est très apparent.

Archives