Posté le 19 Septembre 2017

La sédation consciente, qu'est-ce que c'est ?

Dentisterie sous sédation

Sédation consciente

Relaxation en dentisterie

Qu'est-ce que la sédation consciente

 La sédation consciente se définit par un niveau de conscience minimal qui permet au patient de respirer normalement et par lui-même ainsi que de répondre de façon appropriée aux stimulations physiques et des commandes verbales. Cet état est atteint par des moyens pharmaceutiques ou non ou par une combinaison de ceux-ci.

La dentisterie sous sédation ou parfois appelée relaxation en dentisterie, fait référence à la façon dont la douleur et l'anxiété sont gérées par le dentiste lors des traitements. Contrairement à l'anesthésie générale où le patient est complètement inconscient, endormi et incapable de réagir, les patients sous sédation consciente sont en mesure de répondre à de simples commandes et de respirer par eux-mêmes.

Il y a actuellement 14 différentes façons dont les médicaments peuvent être administrés lors de sédation consciente. Voici les trois plus populaires utilisées dans les cliniques dentaires :

 1. Sédation IV également connue sous le nom de « sédation consciente profonde » est généralement utilisée par les chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux et les dentistes ayant une formation et certification spécialisées. Avec ce type de sédation, les médicaments sont administrés par voies intraveineuses directement dans la circulation sanguine. Le plus grand avantage de la sédation IV est que si le patient n'est pas suffisamment endormi, le dentiste peut lui administrer une dose supplémentaire et les effets sont instantanés. La sédation IV n'est pas fréquemment utilisée dans les cliniques dentaires puisqu'elle requiert une formation spécialisée ainsi qu'une certification du State Board of Dentistry (États-Unis). Les médicaments utilisés lors de la Sédation IV sont plus efficaces que si ces mêmes médicaments avaient été pris par voie orale. De plus, il y a une amnésie plus profonde avec l'utilisation de cette technique.

2. Sédation consciente entérale ou « Sédation consciente orale » ou parfois appelée la « Dentisterie sous sédation » est administrée par la prise d'une pilule. Toutes les fonctions du corps restent normales et la personne peut respirer par elle-même. Avec cette méthode, les patients tombent souvent endormis et il est fréquent d'atteindre un certain degré d'amnésie. Le désavantage de cette technique de sédation est que le niveau de sédation diffère pour chaque personne.

3. Sédation consciente par inhalation, sédation par oxyde d'azote et oxygène également connue sous le nom de « gaz hilarant ». C'est la méthode de sédation la plus fréquente utilisée dans les cliniques dentaires. Avec cette méthode, toutes les fonctions du corps restent normales et la personne peut respirer par elle-même. Fréquemment, le patient tombe endormi et atteint un certain degré d'amnésie à propos de ce qui s'est passé durant le traitement. La sédation par inhalation est utilisée par les dentistes depuis plusieurs années.

Les deux types de sédation (dentisterie sous sédation) les plus répandus et utilisés par les dentistes généralistes et dentistes en restauration sont :

- La sédation consciente orale (sédation par inhalation)

Avec la sédation consciente orale (sédation entérale consciente) et la sédation consciente par inhalation, le patient atteint un état de relaxation très profond. Il peut toujours parler et répondre aux demandes des autres.

 Depuis que la sédation IV demande une formation spécialisée et une certification, elle est moins utilisée dans la pratique générale. C'est pourquoi je ne vous transmettrai pas d'information sur cette méthode de sédation.

Dentisterie sous sédation

Sédation orale

Les médicaments oraux utilisés pour cette forme de sédation consciente orale sont composés d'un groupe de médicaments appelés Benzodiazépines. Non seulement ces médicaments ont des effets sédatifs, mais procurent également un certain degré d'amnésie pour la plupart des gens. Les patients se souviennent très peu ou rien du tout à propos du traitement dentaire effectué.

Les avantages de la sédation consciente orale :

- Facile à administrer : avaler une petite pilule

- Sécuritaire et facile à contrôler

- Très bons résultats pour la plupart des gens

- Faible coût

 Désavantage de la sédation consciente orale :

- Le niveau de sédation n'est pas facile à modifier

- Quelqu'un doit vous reconduire avant et après votre rendez-vous.

- Ne contient pas d'analgésique pour soulager la douleur.

 Quels médicaments sont utilisés pour la sédation consciente orale?

 Le médicament le plus souvent utilisé est le Halcion (Triazolam). L'Halcion procure un effet de profonde relaxation ainsi que d'amnésie. Pour les enfants, le médicament le plus fréquemment utilisé est le Versed (Midazolan) disponible sous forme liquide.

 Sédation consciente par inhalation

L'oxyde d'azote et l'oxygène (« le gaz hilarant ») sont les plus fréquemment utilisés et sont la principale méthode de sédation choisie par les dentistes depuis plusieurs années. Aux États-Unis, 35 % de tous les dentistes offre la sédation par inhalation à leurs patients.

 Les avantages de la sédation par inhalation :

- Très bons résultats pour l'anxiété faible ou moyenne

- Rapidité à agir

- Durée flexible et peut être utilisée pour tous les traitements, peu importe la durée

- Contrôle absolu

- Facile et rapide de contrôler le niveau de sédation et peut être modifié à tout moment

- Les patients récupèrent rapidement

- Très peu d'effets secondaires

- Contient un effet analgésique

- Vous pouvez conduire votre véhicule pour vous rendre et quitter la clinique dentaire

- Vous pouvez immédiatement reprendre vos activités

Les désavantages de la sédation par inhalation :

- Pour l'anxiété sévère, il faudra peut-être avoir recours à un niveau plus profond de sédation

- Non recommandé pour les gens qui ont des problèmes respiratoires (asthme et emphysème)

- Les gens souffrant de claustrophobie n'aiment pas avoir quelque chose qui recouvre leur nez

 Quels médicaments sont utilisés pour la sédation consciente par inhalation?

L'oxyde d'azote (N2O) et l'oxygène (O2)

Les dispositifs de protection sur la machine font en sorte que le patient ne reçoive pas moins de 30 % d'oxygène qui est combiné avec l'oxyde d'azote. Généralement, les patients reçoivent entre 50 et 70 % d'oxygène.  

Archives