Posté le 19 Septembre 2017

Greffe osseuse - Élévation du Sinus

Greffe D'os dans les Sinus 

Une des procédures les plus fréquentes est la greffe d'os dans les Sinus. En vieillissant, nos sinus deviennent de plus en plus large et l'os fond littéralement. Cela arrive à presque tous le monde. Si les dents sont perdues à cet endroit, il arrive que la fonte du tissu osseux rende très difficile l'insertion des implants dans ces régions parce que la dimension d'os restante est insuffisante. Pour résoudre ce problème, une méthode de greffe d'os a été dévelopée pour soulever le fond du sinus. Cela permet de créer suffisamment d'os dans cette région pour poser des implants dentaires, et ensuite des dents!

Cette technique a été utilisée avec succès pendant une vingtaines d'années, et elle est considérée une méthode fortement prévisible. Le matériau de greffe utilizé est composé d'une combination de votre propre os, d'os d'un donneur (lyophilisé, déminéralié, et les cellules ADN enlevée pour diminuer le risque de tranmission d'infection), et d'os synthétique.

L'os récemment formé va prendre 4 à 9 mois pour maturer et jusqu'à un an pour dans certainscas plus extrêmes. 

Parfois, les implants dentaires peuvent être placés en même temps que la greffe d'os dans une procédure combinée, si il y a assez d'os qui reste au fond du sinus pour stabiliser le puit de l'implant. Si ce n'est pas le cas, la greffe d'os dans le sinus est faite et l'os mature pendant plusieurs mois, par la suite les implants sont posés. 

Au sujet du matériel de la greffe d'os, il y a plusieurs choix. On a cinq catégories de matériel : Autogreffe, ou greffe osseuse autogène; Allogreffe, ou greffe osseuse allogène; Xenogreffe, ou greffe osseuse xénogène; et greffe alloplastique, ou greffe osseuse alloplastique.

La greffe osseuse autogène est considérée le standard d'excellence. C'est votre propre os qui est prélevé d'un autre site et posé à l'endroit requis. Les meilleurs resultats sont souvent réussis avec cette méthode car les tissus vivants avec leurs propres cellules d'os intactes sont encore présentes. Il n'y a pas de réaction immunitaire et l'architecture microscopique est parfaitement compatible. 

Le seul désavantage de l'autogreffe est que'elle doit être prélevée d'un autre endroit de votre corps, et cela veut dire qu'il faut faire une intervention plus complexe avec plus d'incomfort. Dans plusieurs cas, on peut utiliser l'os d'un autre endroit dans la bouche (exemples : le menton ou l'ancien emplacement des dents de sagesses), au moins ça garde tout l'intervention au même endroit. Des fois, quand il ne reste pas assez d'os dans la bouche, l'os est pris ailleurs sur le corps (d'habitude le hanche).

L'allogreffe est une greffe d'os entre deux individus de la même espèce (humain) mais qui ne sont pas identiques dans leurs compositions génétiques. La source est l'os de cadavre qui subit plusieurs traitements chimiques différents pour le rendre neutre au réactions immunitaires et pour éviter des transmissions d'infections. Ces traitements peuvent inclure l'irridation, la lyophilisation, le lavage à l'acide et d'autres traitements chimiques. Avec le préexamen des donneurs et le traitement de l'os, la risques de contamination sont pratiquement nuls. 

La Xénogreffe est une greffe de tissus entre deux espèces différent (exemple os d'origine bovine). Cet os a une structure similaire à l'os humain pour encourager la croissance de nouvel os.

La greffe alloplastique est une greffe synthétique developée dans un laboratoire. D'habitude çela inclus l'hydroxyapatite.

Dr. Ménard prend une décision du choix de greffon à utiliser, basé sur vos besoins individuels, les recherches les plus courantes dans ce domaine, et vos commentaires et préférences.

Archives